Les différents degrés en Sophrologie

Dernière mise à jour : oct. 11

Dans l'approche sophrologique, il existe les Relaxations Dynamiques (ou RD pour faire plus court). Ces relaxations sont essentielles à la Sophrologie.

Il existe douze degrés de relaxation dynamique, les quatre premiers sont les plus connus et les plus utilisés dans nos accompagnements.

Ces quatre degrés constituent ce que l'on nomme le cycle fondamental.

Ils sont placés dans un ordre bien pensé et progressif, car chacun permet de travailler des éléments précis au niveau de la conscience et des ressentis.

Ils visent à amener une harmonie entre le corps et l'esprit. Les techniques pourront être réutilisées de façon autonome, sans obligatoirement être accompagné par un sophrologue.


Voici une présentation non exhaustive de ces quatre premiers degrés:

Le premier degré:

Il est issu du yoga notamment. Il permet de mieux intégrer notre schéma corporel, c'est à dire, d'avoir une conscience plus fine de notre corps et de notre place dans l'espace dans lequel on se situe.

Il est aussi utilisé pour drainer le stress, et les émotions inconfortables.

Dans ce degré, on est centré sur l'instant présent uniquement.


Le second degré:

Il puisse dans des techniques de méditation bouddhiste. On amène l'idée de la contemplation et de faire voyager sa conscience avec l'imaginaire.

Les visualisations favorisent la conscience de l'espace qui nous entoure, ainsi qu'une prise de recul face à nos émotions et éventuelles difficultés.

Un travail avec les cinq sens et le temps est également proposé dans les techniques de ce degré.


Le troisième degré:

Il prend source dans la méditation zen japonaise et se pratique dans un état de relaxation plus léger que les précédents degrés. Les techniques peuvent se réaliser en posture assise et ou en marchant.

Les exercices qui se font en marchant introduisent l'idée de marcher en étant attentif à ce qu'il se passe en nous, à notre posture et notre respiration. Ils viennent d'une technique de marche méditative japonaise nommée le "Kin-hin'.


Le quatrième degré:

Il est une synthèse des trois précédents degrés et permet de renforcer les prises de conscience vécues jusque là. Il invite à prendre conscience de nos valeurs de vie, de renforcer ce que nous souhaitons pour nous même et notre entourage.

On peut également le pratiquer en marchant, on cherche alors à être attentif à nos sensations propres et au monde qui nous entoure.


Chaque degré est riche et demande un peu de pratique pour être intégré.

La répétition régulière des techniques permet des expériences toujours renouvelées et enrichissantes.


Et au delà du cycle que représente ces quatre premiers degrés, il existe 8 autres degrés. Ils permettent d'approfondir le travail réalisé avec ces premiers degrés. Ils ont une dimension plus existentielle mais ils sont moins fréquemment utilisés dans nos accompagnements.


Si vous souhaitez vivre ces pratiques, j'organise régulièrement des ateliers de relaxation dynamique. Vous pouvez consulter ma page Facebook ou me joindre directement.


Belle journée,

Sylvain




0 commentaire